Lorenz

Directeur

Dans l’entreprise de tradition Perwanger, la classe prime sur la masse, aujourd’hui comme hier.

Depuis plus de 200 ans, la tannerie Perwanger mise sur l’idée de développer le meilleur des cuirs pour celles et ceux qui aiment passionnément les activités en pleine nature, pour en relever les défis. La protection de l’environnement et la production durable en font bien entendu partie.

En effet, ce n’est plus comme il y a 200 ans lorsque les hommes étaient soumis aux forces de la nature. Aujourd’hui, ce sont les hommes qui maîtrisent la nature et qui peuvent même la détruire s’ils n’agissent pas avec discernement et responsabilité. C’est pourquoi la nature nous sert de modèle et nous essayons de préserver, pour notre cuir, les mêmes propriétés que celles d’une peau naturelle : il s’agit de la perméabilité à l’air, à savoir la respirabilité, l’imperméabilité à l’eau et une longue durée de vie.

Ainsi, les chaussures fabriquées à partir de notre cuir peuvent être portées longtemps avant d’être vraiment usées et de retourner dans le cycle de la nature. Nous sommes convaincus que la clé de produits durables et d’une production durable réside dans une longue durée de vie et d’utilisation.

Parce que nous aimons notre région et la nature, nous travaillons constamment à l’amélioration d’une production respectueuse des ressources et de l’environnement. À cet égard, nous devons tenir compte de nombreux facteurs : de la provenance des matières premières à l’importance de technologies modernes, en passant par l’utilisation de produits chimiques et d’eau pour le processus de tannage, pour un bilan énergétique optimal …

Avec la tannerie Perwanger, nous avons délocalisé le site de fabrication à Arzignano, en Italie, dans les années 80, pour relier la tannerie à la station d’épuration la plus moderne d’Europe. Depuis, nous avons aussi investi beaucoup d’argent dans des technologies modernes et une commande intelligente de tous les processus. Mais nos employés jouent aussi un rôle primordial dans l’amélioration constante du cuir et des méthodes de fabrication. En effet, ce sont eux qui utilisent toute leur créativité et leurs idées pour que la gestion durable et la protection de la nature ne soient pas seulement des mots, mais une véritable affaire de cœur.

Lorenz

Directeur

Dans l’entreprise de tradition Perwanger, la classe prime sur la masse, aujourd’hui comme hier.

Depuis plus de 200 ans, la tannerie Perwanger mise sur l’idée de développer le meilleur des cuirs pour celles et ceux qui aiment passionnément les activités en pleine nature, pour en relever les défis. La protection de l’environnement et la production durable en font bien entendu partie.

En effet, ce n’est plus comme il y a 200 ans lorsque les hommes étaient soumis aux forces de la nature. Aujourd’hui, ce sont les hommes qui maîtrisent la nature et qui peuvent même la détruire s’ils n’agissent pas avec discernement et responsabilité. C’est pourquoi la nature nous sert de modèle et nous essayons de préserver, pour notre cuir, les mêmes propriétés que celles d’une peau naturelle : il s’agit de la perméabilité à l’air, à savoir la respirabilité, l’imperméabilité à l’eau et une longue durée de vie.

Ainsi, les chaussures fabriquées à partir de notre cuir peuvent être portées longtemps avant d’être vraiment usées et de retourner dans le cycle de la nature. Nous sommes convaincus que la clé de produits durables et d’une production durable réside dans une longue durée de vie et d’utilisation.

Parce que nous aimons notre région et la nature, nous travaillons constamment à l’amélioration d’une production respectueuse des ressources et de l’environnement. À cet égard, nous devons tenir compte de nombreux facteurs : de la provenance des matières premières à l’importance de technologies modernes, en passant par l’utilisation de produits chimiques et d’eau pour le processus de tannage, pour un bilan énergétique optimal …

Avec la tannerie Perwanger, nous avons délocalisé le site de fabrication à Arzignano, en Italie, dans les années 80, pour relier la tannerie à la station d’épuration la plus moderne d’Europe. Depuis, nous avons aussi investi beaucoup d’argent dans des technologies modernes et une commande intelligente de tous les processus. Mais nos employés jouent aussi un rôle primordial dans l’amélioration constante du cuir et des méthodes de fabrication. En effet, ce sont eux qui utilisent toute leur créativité et leurs idées pour que la gestion durable et la protection de la nature ne soient pas seulement des mots, mais une véritable affaire de cœur.

Comment créer le monde de demain

En savoir plus sur l'origine de notre matière première (Cristian), la durée de vie du cuir (Walter), le recours à la chimie (Fabrizio) et l'eau (Billy), l'importance des technologies modernes pour le bilan énergétique (Roberto), la transparence et l'achat des matériaux (Cristian), le respect de la nature (Pardeep), la mutation de l'artisanat (Federico), le surcyclage (Marco), l'utilisation d'énergies renouvelables (Sergio), le chrome dans le tannage (Radic), la neutralité climatique (Doni) et le cuir comme matériau naturel (Ermanno).

Comment créer le monde de demain

En savoir plus sur l'origine de notre matière première (Cristian), la durée de vie du cuir (Walter), le recours à la chimie (Fabrizio) et l'eau (Billy), l'importance des technologies modernes pour le bilan énergétique (Roberto), la transparence et l'achat des matériaux (Cristian), le respect de la nature (Pardeep), la mutation de l'artisanat (Federico), le surcyclage (Marco), l'utilisation d'énergies renouvelables (Sergio), le chrome dans le tannage (Radic), la neutralité climatique (Doni) et le cuir comme matériau naturel (Ermanno).

Walter

Gestion

Le cuir dure très longtemps, mais heureusement pas éternellement!

L’un des problèmes majeurs pour notre planète et notamment pour les océans réside dans l’amoncellement des déchets plastiques. À cet égard, je ne pense pas seulement aux déchets plastiques visibles à l’œil, mais aussi aux fibres et billes microscopiques que l’on perçoit à peine à l’œil nu.

Tous ces plastiques ne disparaîtront pas dans un proche avenir, car la majorité des déchets plastiques ne se décomposent pas, mais sont réduits en morceaux de plus en plus petits. Ainsi, ils restent nocifs pendant des décennies et s’accumulent dans tous les êtres vivants par l’intermédiaire de la chaîne alimentaire.

Pourquoi ne pas tout fabriquer avec des matériaux biodégradables?

Aujourd’hui, on peut même construire des maisons entières avec des matériaux biodégradables ou recyclables. Au regard de notre environnement souffrant, je me demande parfois pourquoi les vêtements ou les chaussures sont souvent en plastique.

Les personnes soucieuses de l’impact écologique des matériaux utilisés peuvent se référer au taux de dégradation des matériaux.

À cet égard, on trouve les groupes de matériaux suivants:

    1. les polymères synthétiques : ils ne sont pas biodégradables et sont fabriqués à partir de matières premières fossiles;
    2. les polymères biodégradables : ils proviennent également de matières premières fossiles, mais ils sont au moins biodégradables;
    3. les polymères biosourcés : ces matériaux sont biosourcés mais pas biodégradables, par ex. comme la cellulose;
    4. Les matériaux biosourcés ne sont pas nocifs pour l’environnement et ils sont aussi biodégradables dans un laps de temps relativement bref.

 

Notre cuir Perwanger fait partie de cette catégorie reine, et c’est pourquoi je travaille ici avec bonne conscience!

Walter

Gestion

Le cuir dure très longtemps, mais heureusement pas éternellement!

L’un des problèmes majeurs pour notre planète et notamment pour les océans réside dans l’amoncellement des déchets plastiques. À cet égard, je ne pense pas seulement aux déchets plastiques visibles à l’œil, mais aussi aux fibres et billes microscopiques que l’on perçoit à peine à l’œil nu.

Tous ces plastiques ne disparaîtront pas dans un proche avenir, car la majorité des déchets plastiques ne se décomposent pas, mais sont réduits en morceaux de plus en plus petits. Ainsi, ils restent nocifs pendant des décennies et s’accumulent dans tous les êtres vivants par l’intermédiaire de la chaîne alimentaire.

Pourquoi ne pas tout fabriquer avec des matériaux biodégradables?

Aujourd’hui, on peut même construire des maisons entières avec des matériaux biodégradables ou recyclables. Au regard de notre environnement souffrant, je me demande parfois pourquoi les vêtements ou les chaussures sont souvent en plastique.

Les personnes soucieuses de l’impact écologique des matériaux utilisés peuvent se référer au taux de dégradation des matériaux.

À cet égard, on trouve les groupes de matériaux suivants:

    1. les polymères synthétiques : ils ne sont pas biodégradables et sont fabriqués à partir de matières premières fossiles;
    2. les polymères biodégradables : ils proviennent également de matières premières fossiles, mais ils sont au moins biodégradables;
    3. les polymères biosourcés : ces matériaux sont biosourcés mais pas biodégradables, par ex. comme la cellulose;
    4. Les matériaux biosourcés ne sont pas nocifs pour l’environnement et ils sont aussi biodégradables dans un laps de temps relativement bref.

 

Notre cuir Perwanger fait partie de cette catégorie reine, et c’est pourquoi je travaille ici avec bonne conscience!

Roberto

Chef de production

Technologies modernes et numérisation pour un avenir meilleur

Les processus intelligents ne se sont pas arrêtés à l’activité artisanale d’origine de la tannerie de cuir Perwanger. Ici, la numérisation et la commande de machines éprouvée nous aident à garder une qualité constante avec les nombreuses peaux individuelles et naturelles. Et elles nous aident aussi à utiliser les ressources de manière optimale dans toutes les étapes de production. Aucun litre d’eau ne doit être gaspillé et aucun élément chauffant ne doit gaspiller de l’énergie.

Un bilan essentiel : le bilan énergétique

Comme dans de nombreuses industries modernes, Perwanger reste extrêmement vigilant sur la consommation d’énergie. D’une part bien entendu pour faire des économies, car l’énergie est chère, mais d’autre part aussi pour économiser des ressources précieuses et préserver le climat. Très tôt, nous avons décidé de recourir chez Perwanger au courant vert, à savoir le courant provenant de sources d’énergie renouvelables.

Un avenir durable pour un matériau millénaire vivant

Tout cela n’est pas évident ! Notre cuir subit la concurrence mondiale du cuir des pays asiatiques où la main-d’œuvre est exploitée, où la santé des consommateurs ne joue aucun rôle et où les normes environnementales modernes sont totalement inconnues.

Pour cette raison, nous sommes fiers des investissements réalisés par Perwanger pour la préservation constante des ressources.

Et nous sommes fiers de donner un avenir propre et durable au matériau naturel qu’est le cuir et qui accompagne l’humanité depuis déjà des millénaires.

Roberto

Chef de production

Technologies modernes et numérisation pour un avenir meilleur

Les processus intelligents ne se sont pas arrêtés à l’activité artisanale d’origine de la tannerie de cuir Perwanger. Ici, la numérisation et la commande de machines éprouvée nous aident à garder une qualité constante avec les nombreuses peaux individuelles et naturelles. Et elles nous aident aussi à utiliser les ressources de manière optimale dans toutes les étapes de production. Aucun litre d’eau ne doit être gaspillé et aucun élément chauffant ne doit gaspiller de l’énergie.

Un bilan essentiel : le bilan énergétique

Comme dans de nombreuses industries modernes, Perwanger reste extrêmement vigilant sur la consommation d’énergie. D’une part bien entendu pour faire des économies, car l’énergie est chère, mais d’autre part aussi pour économiser des ressources précieuses et préserver le climat. Très tôt, nous avons décidé de recourir chez Perwanger au courant vert, à savoir le courant provenant de sources d’énergie renouvelables.

Un avenir durable pour un matériau millénaire vivant

Tout cela n’est pas évident ! Notre cuir subit la concurrence mondiale du cuir des pays asiatiques où la main-d’œuvre est exploitée, où la santé des consommateurs ne joue aucun rôle et où les normes environnementales modernes sont totalement inconnues.

Pour cette raison, nous sommes fiers des investissements réalisés par Perwanger pour la préservation constante des ressources.

Et nous sommes fiers de donner un avenir propre et durable au matériau naturel qu’est le cuir et qui accompagne l’humanité depuis déjà des millénaires.

Cristian

Responsable matières premières

La protection de la nature commence dès l’achat des matériaux

Quiconque ennoblit des matières premières naturelles comme nous le faisons dans la tannerie Perwanger sait, par expérience, que la qualité du produit fini dépend en grande partie de la qualité des matières premières achetées.

Chez Perwanger, nous misons principalement sur des peaux provenant de régions rurales européennes.

Un élevage proche de la nature a de nombreuses répercussions positives sur l’environnement, les éleveurs me le confirment chaque jour, mais il conditionne également la qualité exceptionnelle des peaux et du cuir.

La label Perwanger garantit la transparence sur l’origine des peaux.

Avec ce processus d’optimisation permanent et complexe, nous nous distinguons des tanneries qui placent la rentabilité en tête de l’achat de matériaux.

Cristian

Responsable matières premières

La protection de la nature commence dès l’achat des matériaux

Quiconque ennoblit des matières premières naturelles comme nous le faisons dans la tannerie Perwanger sait, par expérience, que la qualité du produit fini dépend en grande partie de la qualité des matières premières achetées.

Chez Perwanger, nous misons principalement sur des peaux provenant de régions rurales européennes.

Un élevage proche de la nature a de nombreuses répercussions positives sur l’environnement, les éleveurs me le confirment chaque jour, mais il conditionne également la qualité exceptionnelle des peaux et du cuir.

La label Perwanger garantit la transparence sur l’origine des peaux.

Avec ce processus d’optimisation permanent et complexe, nous nous distinguons des tanneries qui placent la rentabilité en tête de l’achat de matériaux.

Pardeep

Employé matières premières

Respect envers la vie et la nature

Dans certaines régions du monde, le cuir est fabriqué sans égards à la protection des animaux, du climat et du travail. L’objectif consiste uniquement à commercialiser le cuir le moins cher. Pour moi, c’est inacceptable. Je suis heureux que nous suivions, chez Perwanger, un tout autre chemin, voire même le chemin inverse.

Aucun animal n’est élevé spécialement pour le cuir Perwanger. Nos peaux sont des sous-produits essentiels de l’élevage bovin pour le lait et la viande.

Avec nos clients, nous parlons d’une seule voix : pour un matériau moderne et vivant

C’est vraiment formidable et aussi très stimulant pour toute l’équipe que les clients de la tannerie Perwanger exigent toujours la meilleure qualité qui soit. Et que cette exigence de qualité ne s’arrête pas aux propriétés du cuir, mais concerne aussi le choix des matières premières et le processus de fabrication.

Le fait que beaucoup de gens préfèrent de loin le cuir aux fibres plastiques fonctionnelles à base de pétrole me donne grand espoir pour notre avenir et le climat:

en optant pour un matériau vivant comme le cuir, on ne perd pas de vue l’ensemble de la vie sur la planète et la protection d’une nature intacte.

Pardeep

Employé matières premières

Respect envers la vie et la nature

Dans certaines régions du monde, le cuir est fabriqué sans égards à la protection des animaux, du climat et du travail. L’objectif consiste uniquement à commercialiser le cuir le moins cher. Pour moi, c’est inacceptable. Je suis heureux que nous suivions, chez Perwanger, un tout autre chemin, voire même le chemin inverse.

Aucun animal n’est élevé spécialement pour le cuir Perwanger. Nos peaux sont des sous-produits essentiels de l’élevage bovin pour le lait et la viande.

Avec nos clients, nous parlons d’une seule voix : pour un matériau moderne et vivant

C’est vraiment formidable et aussi très stimulant pour toute l’équipe que les clients de la tannerie Perwanger exigent toujours la meilleure qualité qui soit. Et que cette exigence de qualité ne s’arrête pas aux propriétés du cuir, mais concerne aussi le choix des matières premières et le processus de fabrication.

Le fait que beaucoup de gens préfèrent de loin le cuir aux fibres plastiques fonctionnelles à base de pétrole me donne grand espoir pour notre avenir et le climat:

en optant pour un matériau vivant comme le cuir, on ne perd pas de vue l’ensemble de la vie sur la planète et la protection d’une nature intacte.

Fabrizio

Responsable technique

Pourquoi la chimie a parfois du bon …

Matières premières des cuirs Perwanger de qualité supérieure, les peaux de bovins sont utilisées dans la production de chaussures de montagne solides et exigeantes pour le sport alpin, de chaussures de travail extrêmement robustes ou de bottes de moto.

Ces peaux sont composées en grande partie de collagène qui, avec plus de 30 % de la masse totale de toutes les protéines, constitue le principal composant organique de la peau. Le réseau de fibres de collagène forme la structure du cuir et lui donne sa résistance à la traction.

Nos tanins permettent d’obtenir certaines propriétés, comme la flexibilité et la résistance à la décomposition par des microorganismes. Alors que le tannage du cuir avait un impact certain sur l’environnement il y a quelques décennies encore, les choses ont aujourd’hui complètement changé grâce aux procédés modernes et aux progrès scientifiques sensibles.

La chimie intervient aussi dans la tannerie Perwanger pour ennoblir les peaux des bovins.

En effet, entre 30 à 40 % du poids du cuir sont représentés par des substances amenées par tannage et non par le collagène, la réelle matière première. Nous utilisons 50 à 60 produits chimiques pour cuirs différents, ainsi que des graisses.

Sans tannage, les peaux pourriraient en quelques jours seulement.

Grâce à une chaîne de processus chimique complexe (le tannage), la peau inutilisable à l’état naturel devient résistante et se conserve plusieurs décennies. Avec le tannage, nous donnons au cuir son caractère et nous le teignons pour un design moderne. Nous optimisons la surface naturellement irrégulière pour augmenter le rendement à la coupe, à savoir l’utilisation totale des peaux, et réduire les chutes. De plus, nous donnons à nos cuirs les propriétés techniques caractéristiques de Perwanger. Les cuirs Perwanger sont particulièrement étanches et anti-tache, ils sont résistants aux égratignures et au frottement.

Toutes ces propriétés positives qui caractérisent les cuirs Perwanger apparaissent au cours de différents processus chimiques. La «chimie» est indispensable à la fabrication d’un cuir de qualité supérieure.

Il y a chimie et chimie

Chez Perwanger, nous nous interrogeons constamment sur les tanins à utiliser et sur les substituts possibles ou même sur leur suppression grâce à des procédés plus modernes. Dans nos processus constants d’optimisation et de recherche, nous nous concentrons depuis toujours sur l’écologie et la préférence accordée aux matières premières renouvelables. Si la qualité du cuir ne s’en trouve pas affectée, nous utilisons une «chimie moderne» avec une grande part de bio (par ex. caséine, minéraux, lignine).

Fabrizio

Responsable technique

Pourquoi la chimie a parfois du bon …

Matières premières des cuirs Perwanger de qualité supérieure, les peaux de bovins sont utilisées dans la production de chaussures de montagne solides et exigeantes pour le sport alpin, de chaussures de travail extrêmement robustes ou de bottes de moto.

Ces peaux sont composées en grande partie de collagène qui, avec plus de 30 % de la masse totale de toutes les protéines, constitue le principal composant organique de la peau. Le réseau de fibres de collagène forme la structure du cuir et lui donne sa résistance à la traction.

Nos tanins permettent d’obtenir certaines propriétés, comme la flexibilité et la résistance à la décomposition par des microorganismes. Alors que le tannage du cuir avait un impact certain sur l’environnement il y a quelques décennies encore, les choses ont aujourd’hui complètement changé grâce aux procédés modernes et aux progrès scientifiques sensibles.

La chimie intervient aussi dans la tannerie Perwanger pour ennoblir les peaux des bovins.

En effet, entre 30 à 40 % du poids du cuir sont représentés par des substances amenées par tannage et non par le collagène, la réelle matière première. Nous utilisons 50 à 60 produits chimiques pour cuirs différents, ainsi que des graisses.

Sans tannage, les peaux pourriraient en quelques jours seulement.

Grâce à une chaîne de processus chimique complexe (le tannage), la peau inutilisable à l’état naturel devient résistante et se conserve plusieurs décennies. Avec le tannage, nous donnons au cuir son caractère et nous le teignons pour un design moderne. Nous optimisons la surface naturellement irrégulière pour augmenter le rendement à la coupe, à savoir l’utilisation totale des peaux, et réduire les chutes. De plus, nous donnons à nos cuirs les propriétés techniques caractéristiques de Perwanger. Les cuirs Perwanger sont particulièrement étanches et anti-tache, ils sont résistants aux égratignures et au frottement.

Toutes ces propriétés positives qui caractérisent les cuirs Perwanger apparaissent au cours de différents processus chimiques. La «chimie» est indispensable à la fabrication d’un cuir de qualité supérieure.

Il y a chimie et chimie

Chez Perwanger, nous nous interrogeons constamment sur les tanins à utiliser et sur les substituts possibles ou même sur leur suppression grâce à des procédés plus modernes. Dans nos processus constants d’optimisation et de recherche, nous nous concentrons depuis toujours sur l’écologie et la préférence accordée aux matières premières renouvelables. Si la qualité du cuir ne s’en trouve pas affectée, nous utilisons une «chimie moderne» avec une grande part de bio (par ex. caséine, minéraux, lignine).

Federico

Technique du cuir

J’ai toujours voulu apprendre un vieux métier proche de la nature : c’est pourquoi la tannerie, cet art millénaire de l’ennoblissement des peaux animales en cuir naturel, m’a particulièrement intéressé.

Bien entendu, ce métier artisanal a maintenant acquis une dimension industrielle. Mais c’est très bien aussi, car nous pouvons uniquement obtenir la qualité exceptionnelle de nos cuirs en utilisant des machines modernes et en tenant compte des règles techniques et scientifiques précises.

Les machines aident la nature.

L’utilisation de machines est un plus pour l’environnement et la gestion durable, beaucoup plus qu’on ne le pense : nos machines modernes nous permettent d’économiser de l’eau et de réduire aussi sensiblement notre consommation d’énergie.

Sans les hommes, rien ne va.

Bien entendu, même la meilleure des machines ne peut pas fabriquer seule un matériau naturel comme le cuir. En effet, chaque peau est unique. C’est pourquoi je suis fier d’utiliser mon expérience et mon savoir-faire pour m’assurer que tout fonctionne bien, pour optimiser les températures et les durées de chaque étape du processus et tanner chacune des peaux pour en faire un cuir Perwanger original dans des conditions idéales.

Federico

Technique du cuir

J’ai toujours voulu apprendre un vieux métier proche de la nature : c’est pourquoi la tannerie, cet art millénaire de l’ennoblissement des peaux animales en cuir naturel, m’a particulièrement intéressé.

Bien entendu, ce métier artisanal a maintenant acquis une dimension industrielle. Mais c’est très bien aussi, car nous pouvons uniquement obtenir la qualité exceptionnelle de nos cuirs en utilisant des machines modernes et en tenant compte des règles techniques et scientifiques précises.

Les machines aident la nature.

L’utilisation de machines est un plus pour l’environnement et la gestion durable, beaucoup plus qu’on ne le pense : nos machines modernes nous permettent d’économiser de l’eau et de réduire aussi sensiblement notre consommation d’énergie.

Sans les hommes, rien ne va.

Bien entendu, même la meilleure des machines ne peut pas fabriquer seule un matériau naturel comme le cuir. En effet, chaque peau est unique. C’est pourquoi je suis fier d’utiliser mon expérience et mon savoir-faire pour m’assurer que tout fonctionne bien, pour optimiser les températures et les durées de chaque étape du processus et tanner chacune des peaux pour en faire un cuir Perwanger original dans des conditions idéales.

Billy

Technicien du cuir

Y a-t-il quelque chose de plus important que l’eau? Je ne crois pas!

L’eau, c’est la vie. Avec le changement climatique croissant, de plus en plus de personnes n’auront plus accès à la plus précieuse de nos ressources.

On reproche souvent aux tanneurs d’utiliser énormément d’eau pour la fabrication du cuir.

On parle de 17 000 litres d’eau pour 1 m² de cuir (source). Comment en arrive-t-on à ces chiffres? Le calcul est-il correct si l’on tient compte de notre secteur d’activité, à savoir la fabrication de cuirs naturels et performant?

Je ne pense pas. 99 % de la quantité d’eau calculée (environ 16 800 litres) concernent l’eau de pluie utilisée pour faire pousser l’herbe que mangent les bovins dont proviennent nos matières premières. Je trouve un peu étrange que cette quantité d’eau soit mise en relation avec le cuir, alors que les bovins ne sont pas élevés spécialement pour la production de cuir, mais pour la viande et les produits laitiers.

De plus, cette eau n’est en aucun cas « gaspillée » et aucune économie ne serait réalisée sans les bovins. L’eau de pluie tombe toujours du ciel, indépendamment de l’élevage ou de la production du cuir.

Billy

Technicien du cuir

Y a-t-il quelque chose de plus important que l’eau? Je ne crois pas!

L’eau, c’est la vie. Avec le changement climatique croissant, de plus en plus de personnes n’auront plus accès à la plus précieuse de nos ressources.

On reproche souvent aux tanneurs d’utiliser énormément d’eau pour la fabrication du cuir.

On parle de 17 000 litres d’eau pour 1 m² de cuir (source). Comment en arrive-t-on à ces chiffres? Le calcul est-il correct si l’on tient compte de notre secteur d’activité, à savoir la fabrication de cuirs naturels et performant?

Je ne pense pas. 99 % de la quantité d’eau calculée (environ 16 800 litres) concernent l’eau de pluie utilisée pour faire pousser l’herbe que mangent les bovins dont proviennent nos matières premières. Je trouve un peu étrange que cette quantité d’eau soit mise en relation avec le cuir, alors que les bovins ne sont pas élevés spécialement pour la production de cuir, mais pour la viande et les produits laitiers.

De plus, cette eau n’est en aucun cas « gaspillée » et aucune économie ne serait réalisée sans les bovins. L’eau de pluie tombe toujours du ciel, indépendamment de l’élevage ou de la production du cuir.

Marco

Corroyage

Finissons-en avec la société du jetable!

Après le tannage, notre cuir ne peut pas encore être usiné. Il doit encore être corroyé avant de pouvoir être utilisé. Pour cette étape, mon rôle consiste à utiliser les peaux au maximum et à gaspiller le moins de matière première possible.

Le respect de la nature consiste également à valoriser entièrement les peaux.

Le cuir est produit à partir des déchets de la production de viande et de lait.

L’idée de valorisation commence par les peaux elles-mêmes : les bovins ne sont pas élevés pour la fabrication de cuir, mais pour la production de viande et de lait. La peau ne représente que 0,42 % de la valeur d’un bovin. Si les peaux n’étaient pas transformées en cuir, elles devraient être incinérées comme des déchets. Ceci aurait un impact considérable sur l’environnement.

La fabrication de cuir est un élément essentiel de la chaîne de surcyclage.

La peau des animaux est donc un sous-produit qui pourrirait en l’absence de tannage et qui deviendrait un déchet nocif. C’est pourquoi on désigne aussi la tannerie Perwanger sous le terme de «surcycleur».

Le respect de la nature consiste également à valoriser entièrement les peaux.

Si une tannerie achète 10 t de matières premières, 2 à 3 t servent à fabriquer du cuir et le reste (70 %) sont des sous-produits qui ne peuvent être utilisés dans la fabrication du cuir. Toutefois, ces sous-produits sont constitués de protéines et de cératines, matières premières de qualité supérieure pour les cosmétiques, les colles, la gélatine et autres produits.

La valorisation totale des sous-produits résulte de la coopération étroite entre l’industrie chimique et les tanneries.

Pour être juste, il convient de tenir compte du fait, pour le bilan environnemental du cuir, que

  1. la fabrication du cuir évite les dommages environnementaux dus à la destruction de centaines de milliers de tonnes de peaux.
  2. Même les déchets organiques de la production de cuir peuvent être utilisés sous forme de matières premières pour les productions suivantes.


Je suis convaincu que le bilan environnemental serait extrêmement positif par rapport aux autres matières premières, comme le textile ou le plastique, si l’on tenait compte de ces paramètres.

Marco

Corroyage

Finissons-en avec la société du jetable!

Après le tannage, notre cuir ne peut pas encore être usiné. Il doit encore être corroyé avant de pouvoir être utilisé. Pour cette étape, mon rôle consiste à utiliser les peaux au maximum et à gaspiller le moins de matière première possible.

Le respect de la nature consiste également à valoriser entièrement les peaux.

Le cuir est produit à partir des déchets de la production de viande et de lait.

L’idée de valorisation commence par les peaux elles-mêmes : les bovins ne sont pas élevés pour la fabrication de cuir, mais pour la production de viande et de lait. La peau ne représente que 0,42 % de la valeur d’un bovin. Si les peaux n’étaient pas transformées en cuir, elles devraient être incinérées comme des déchets. Ceci aurait un impact considérable sur l’environnement.

La fabrication de cuir est un élément essentiel de la chaîne de surcyclage.

La peau des animaux est donc un sous-produit qui pourrirait en l’absence de tannage et qui deviendrait un déchet nocif. C’est pourquoi on désigne aussi la tannerie Perwanger sous le terme de «surcycleur».

Le respect de la nature consiste également à valoriser entièrement les peaux.

Si une tannerie achète 10 t de matières premières, 2 à 3 t servent à fabriquer du cuir et le reste (70 %) sont des sous-produits qui ne peuvent être utilisés dans la fabrication du cuir. Toutefois, ces sous-produits sont constitués de protéines et de cératines, matières premières de qualité supérieure pour les cosmétiques, les colles, la gélatine et autres produits.

La valorisation totale des sous-produits résulte de la coopération étroite entre l’industrie chimique et les tanneries.

Pour être juste, il convient de tenir compte du fait, pour le bilan environnemental du cuir, que

  1. la fabrication du cuir évite les dommages environnementaux dus à la destruction de centaines de milliers de tonnes de peaux.
  2. Même les déchets organiques de la production de cuir peuvent être utilisés sous forme de matières premières pour les productions suivantes.


Je suis convaincu que le bilan environnemental serait extrêmement positif par rapport aux autres matières premières, comme le textile ou le plastique, si l’on tenait compte de ces paramètres.

Sergio

Technique

Beaucoup d’eau, beaucoup d’énergie, beaucoup de produits chimiques – on peut faire plus durable

Pelanage, retrait de la chair, parage, refente, tannage, tri, lissage, retannage, séchage, étirage, séchage sous vide, séchage suspendu, humidification, foulage, mise au vent, découpe, corroyage / finition, polissage, refente à sec, ponceuse du côté chair, trempage, machine de projection, enducteur, pressage, repassage, mesure … sont les différents processus et étapes de fabrication du cuir.

Réduire l’utilisation de produits chimiques, d’énergie et d’eau

L’optimisation et le contrôle systématique de chacune des étapes de production donnent au cuir sa qualité exceptionnelle, tout en contribuant à optimiser l’utilisation de ressources. Chez Perwanger, nous réfléchissons constamment à la modernisation des étapes du processus et à une orientation plus écologique.

Des technologies intelligentes pour un vieux métier artisanal

Je suis stupéfait de la rapidité avec laquelle ce vieux métier artisanal a pu se transformer en une production moderne et écologique grâce à des technologies modernes et des commandes intelligentes.

L’objectif d’une fabrication de cuir durable est probablement loin d’être atteint, mais je relève le défi avec plaisir pour protéger notre planète.

Sergio

Technique

Beaucoup d’eau, beaucoup d’énergie, beaucoup de produits chimiques – on peut faire plus durable

Pelanage, retrait de la chair, parage, refente, tannage, tri, lissage, retannage, séchage, étirage, séchage sous vide, séchage suspendu, humidification, foulage, mise au vent, découpe, corroyage / finition, polissage, refente à sec, ponceuse du côté chair, trempage, machine de projection, enducteur, pressage, repassage, mesure … sont les différents processus et étapes de fabrication du cuir.

Réduire l’utilisation de produits chimiques, d’énergie et d’eau

L’optimisation et le contrôle systématique de chacune des étapes de production donnent au cuir sa qualité exceptionnelle, tout en contribuant à optimiser l’utilisation de ressources. Chez Perwanger, nous réfléchissons constamment à la modernisation des étapes du processus et à une orientation plus écologique.

Des technologies intelligentes pour un vieux métier artisanal

Je suis stupéfait de la rapidité avec laquelle ce vieux métier artisanal a pu se transformer en une production moderne et écologique grâce à des technologies modernes et des commandes intelligentes.

L’objectif d’une fabrication de cuir durable est probablement loin d’être atteint, mais je relève le défi avec plaisir pour protéger notre planète.

Radic

Lissage du cuir

Le cuir est magnifique, mais pas aussi simple que cela …

J’aime particulièrement le matériau organique qu’est le cuir, parce qu’il se caractérise par une individualité marquée et même par différentes épaisseurs par rapport aux matériaux artificiels.

Sur chaque peau, on retrouve les traces et l’histoire de la vie du bovin, des piqûres de moustiques aux cicatrices de plus grosses blessures.

Cependant, le cuir doit avoir une épaisseur et des propriétés précises pour pouvoir être usiné par nos clients. Il s’agit ici d’une précision de 1/10 mm.

Pour éviter tout rebut et toute erreur, il est particulièrement important de préparer la peau avec des méthodes de tannage optimales.

Nous recourons au tannage au chrome traditionnel – pour une bonne raison.

Chez Perwanger, nous utilisons toujours le procédé de «wet blue». Cela paraît conservateur, car nous utilisons pour cela des sels de chrome III. Mais grâce à nos machines modernes et à une commande de processus intelligente, la fabrication ne dégage plus de substances toxiques.

La recherche pour trouver une alternative au tannage chimique
Bien que nous ayons investi beaucoup de temps et de savoir-faire dans l’expérimentation et le développement de tanins végétaux, nous sommes aujourd’hui encore convaincus que le tannage traditionnel est, «au final», en meilleure posture que les alternatives végétales actuellement disponibles.

Radic

Lissage du cuir

Le cuir est magnifique, mais pas aussi simple que cela …

J’aime particulièrement le matériau organique qu’est le cuir, parce qu’il se caractérise par une individualité marquée et même par différentes épaisseurs par rapport aux matériaux artificiels.

Sur chaque peau, on retrouve les traces et l’histoire de la vie du bovin, des piqûres de moustiques aux cicatrices de plus grosses blessures.

Cependant, le cuir doit avoir une épaisseur et des propriétés précises pour pouvoir être usiné par nos clients. Il s’agit ici d’une précision de 1/10 mm.

Pour éviter tout rebut et toute erreur, il est particulièrement important de préparer la peau avec des méthodes de tannage optimales.

Nous recourons au tannage au chrome traditionnel – pour une bonne raison.

Chez Perwanger, nous utilisons toujours le procédé de «wet blue». Cela paraît conservateur, car nous utilisons pour cela des sels de chrome III. Mais grâce à nos machines modernes et à une commande de processus intelligente, la fabrication ne dégage plus de substances toxiques.

La recherche pour trouver une alternative au tannage chimique
Bien que nous ayons investi beaucoup de temps et de savoir-faire dans l’expérimentation et le développement de tanins végétaux, nous sommes aujourd’hui encore convaincus que le tannage traditionnel est, «au final», en meilleure posture que les alternatives végétales actuellement disponibles.

Doni

Contrôle qualité

De temps en temps, il faut contrôler ses propres critères pour que tout se passe bien.

La qualité à 100 % de notre cuir garantit la longue durée de vie du produit. Ceci s’applique à chaque mètre carré et à chaque peau qui quittent notre maison.

Comment définissons-nous la qualité chez Perwanger?

Pour chaque livraison, nous vérifions si la surface de la peau présente des défauts et si toutes les propriétés requises sont conformes aux souhaits de nos clients.

Pour moi, la qualité ne s’arrête pas à la fiabilité et aux caractéristiques spécifiques du cuir Perwanger, comme les couleurs vives, les surfaces robustes, la respirabilité et la résistance à l’eau.

Définir des facteurs de qualité actuels

Chez Perwanger, des facteurs «souples» permettent également de définir la qualité d’un produit moderne. Je pense à la gestion durable des matières premières utilisées, à la production respectueuse des ressources et à la transparence intransigeante à l’égard du consommateur.

Notre objectif: «cradle to grave» – neutralité climatique

Si l’on considère l’empreinte carbone du cuir Perwanger de l’abattoir à la destruction (par exemple l’incinération au terme du cycle de vie du matériau) en passant par la fabrication, le matériau est largement climaneutre. Ce n’est pas le cas des matières synthétiques et donc du plastique!

Et parce que les amis de la nature, les alpinistes, les forestiers, les chasseurs ou les motards doivent pouvoir être assurés que leurs nouvelles chaussures tiendront leurs promesses en termes de longévité et de confort, le bilan environnemental reste bon.

Doni

Contrôle qualité

De temps en temps, il faut contrôler ses propres critères pour que tout se passe bien.

La qualité à 100 % de notre cuir garantit la longue durée de vie du produit. Ceci s’applique à chaque mètre carré et à chaque peau qui quittent notre maison.

Comment définissons-nous la qualité chez Perwanger?

Pour chaque livraison, nous vérifions si la surface de la peau présente des défauts et si toutes les propriétés requises sont conformes aux souhaits de nos clients.

Pour moi, la qualité ne s’arrête pas à la fiabilité et aux caractéristiques spécifiques du cuir Perwanger, comme les couleurs vives, les surfaces robustes, la respirabilité et la résistance à l’eau.

Définir des facteurs de qualité actuels

Chez Perwanger, des facteurs «souples» permettent également de définir la qualité d’un produit moderne. Je pense à la gestion durable des matières premières utilisées, à la production respectueuse des ressources et à la transparence intransigeante à l’égard du consommateur.

Notre objectif: «cradle to grave» – neutralité climatique

Si l’on considère l’empreinte carbone du cuir Perwanger de l’abattoir à la destruction (par exemple l’incinération au terme du cycle de vie du matériau) en passant par la fabrication, le matériau est largement climaneutre. Ce n’est pas le cas des matières synthétiques et donc du plastique!

Et parce que les amis de la nature, les alpinistes, les forestiers, les chasseurs ou les motards doivent pouvoir être assurés que leurs nouvelles chaussures tiendront leurs promesses en termes de longévité et de confort, le bilan environnemental reste bon.

Ermanno

Chef des ventes

Que faire pour un meilleur avenir avec nos décisions d’achat?

Tout le monde s’intéresse aujourd’hui à la gestion durable et à une production écologique et équitable pour ses vêtements, ses chaussures et son équipement de sport et loisir. À juste titre, car notre environnement est menacé comme jamais et chacun peut contribuer à sa protection avec ses décisions d’achat. Cependant, il n’est pas toujours simple de garder une vue d’ensemble compte tenu de la complexité de la situation : empreinte carbone, bilan énergétique, conditions de production équitables, matières premières issues d’une production durable … Qu’est-ce qui importe pour un avenir meilleur?

Pour les chaussures et les vêtements, la gestion durable est un facteur essentiel.

Pour les vêtements, qu’ils soient en coton, en cuir ou en fibres chimiques, le critère déterminant est la longévité. Car plus les vêtements ou les chaussures sont portés ou même donnés, moins l’empreinte nocive pour l’environnement est élevée (source).

Pour nos cuirs Perwanger, nous veillons ainsi à une longue durée de vie.

Le cuir Perwanger est robuste, résistant aux égratignures et aux salissures, et même imperméable. Ainsi, les salissures et autres substances nocives ne pénètrent que très difficilement dans la surface et le cuir reste longtemps intact et plein de vitalité, sans se décolorer.

Aise et confort pour en profiter longtemps

À cela s’ajoute le grand confort. Les cuirs Perwanger sont respirants. Ainsi, les produits à base de cuir Perwanger restent beaux longtemps, mais peuvent aussi être portés souvent et avec plaisir.

Pour de nombreux vêtements et chaussures, l’une des principales raisons d’un mauvais bilan écologique réside dans le fait qu’ils sont jetés avant d’être vraiment abîmés, parce qu’ils ne répondent plus aux attentes en termes d’aise et de confort.

Quant à lui, le cuir Perwanger offre des propriétés qui permettent de répondre, à tous égards, aux exigences de tous les consommateurs modernes.

Nous mettons tout notre amour dans le cuir.

Nous sommes fiers de produire, grâce aux résultats de nos recherches et nos étapes de fabrication minutieuses, un cuir de qualité supérieure utilisé avant tout pour fabriquer des chaussures exigeantes pour le sport alpin, le travail en forêt ou la moto …

Nous pensons que l’ensemble de notre entreprise et chacun de nos collaborateurs contribuent à bâtir un meilleur avenir, à préserver les ressources et à sauver la nature de la destruction.

Ermanno

Chef des ventes

Que faire pour un meilleur avenir avec nos décisions d’achat?

Tout le monde s’intéresse aujourd’hui à la gestion durable et à une production écologique et équitable pour ses vêtements, ses chaussures et son équipement de sport et loisir. À juste titre, car notre environnement est menacé comme jamais et chacun peut contribuer à sa protection avec ses décisions d’achat. Cependant, il n’est pas toujours simple de garder une vue d’ensemble compte tenu de la complexité de la situation : empreinte carbone, bilan énergétique, conditions de production équitables, matières premières issues d’une production durable … Qu’est-ce qui importe pour un avenir meilleur?

Pour les chaussures et les vêtements, la gestion durable est un facteur essentiel.

Pour les vêtements, qu’ils soient en coton, en cuir ou en fibres chimiques, le critère déterminant est la longévité. Car plus les vêtements ou les chaussures sont portés ou même donnés, moins l’empreinte nocive pour l’environnement est élevée (source).

Pour nos cuirs Perwanger, nous veillons ainsi à une longue durée de vie.

Le cuir Perwanger est robuste, résistant aux égratignures et aux salissures, et même imperméable. Ainsi, les salissures et autres substances nocives ne pénètrent que très difficilement dans la surface et le cuir reste longtemps intact et plein de vitalité, sans se décolorer.

Aise et confort pour en profiter longtemps

À cela s’ajoute le grand confort. Les cuirs Perwanger sont respirants. Ainsi, les produits à base de cuir Perwanger restent beaux longtemps, mais peuvent aussi être portés souvent et avec plaisir.

Pour de nombreux vêtements et chaussures, l’une des principales raisons d’un mauvais bilan écologique réside dans le fait qu’ils sont jetés avant d’être vraiment abîmés, parce qu’ils ne répondent plus aux attentes en termes d’aise et de confort.

Quant à lui, le cuir Perwanger offre des propriétés qui permettent de répondre, à tous égards, aux exigences de tous les consommateurs modernes.

Nous mettons tout notre amour dans le cuir.

Nous sommes fiers de produire, grâce aux résultats de nos recherches et nos étapes de fabrication minutieuses, un cuir de qualité supérieure utilisé avant tout pour fabriquer des chaussures exigeantes pour le sport alpin, le travail en forêt ou la moto …

Nous pensons que l’ensemble de notre entreprise et chacun de nos collaborateurs contribuent à bâtir un meilleur avenir, à préserver les ressources et à sauver la nature de la destruction.

Nous n’avons qu’une seule planète – c’est pourquoi nous faisons tout pour préserver la santé et la nature : cela implique bien évidemment que le cuir Perwanger ne contient aucune substance nocive.

Nous sommes fiers d’avoir reçu la certification environnementale rigoureuse OEKO-TEX LEATHER STANDARD pour nos cuirs performants.